Egy erőszakkal vádolt professzor, egy gyilkos gyilkosság, a Fort-de-France-ban, a Martinique 1ère-nél - az xnxx-nél tartott Assizes utolsó ülésén.

Il était professeur d’espagnol dans un collège de Fort-de-France. Depuis 2015 il est en détention provisoire car les éléments à charge ne manquent pas. Des accusations graves avaient été portées contre lui par 3 collégiennes. Celles-ci lui reprochent des faits de harcèlement sexuel, la diffusion sur les réseaux sociaux d’images à caractère pornographique d’un mineur. L’une d’elle l’accuse de viol. Elle avait 15 ans au moment des faits.
Ce professeur d’espagnol devra donc se défendre dans un procès à huis clos.

Autre affaire de moeurs il s’agit d’accusation d’inceste. Un homme est mis en examen pour avoir été accusé d’avoir violé sa nièce. L’affaire sera jugée à partir du 1er juillet.

Le meurtre d’Ange Bernard

L’affaire la plus médiatisée est celle du meurtre d’Ange Bernard. Le corps de ce lamentinois d’une trentaine d’années avait été retrouvé en septembre 2013. Abandonné dans la mangrove du Lamentin, son corps criblé de balles.
A l’époque c’était le 12e homicide de l’année enregistré par le parquet de Fort-de-France. L’information judiciaire avait été rapidement ouverte et l’enquête qui s’en est suivie aura permis de remonter au suspect principal. Celui-ci avait vite été appréhendé et auditionné. Audition qui avait abouti à sa mise en détention provisoire.

Rappelons que toute personne mise en examen bénéficie de la présomption d’innocence tant que le jugement n’est pas rendu.

Ez a cikk először jelent meg https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/professeur-accuse-viol-meurtre-sordide-au-programme-derniere-session-assises-fort-france-724154.html