A FIFA felelős az afrikai labdarúgás irányításáért

La FIFA a nommé sa Secrétaire générale, Fatma Samoura, « Déléguée Générale de la FIFA pour l’Afrique » pour une période de 6 mois allant du 1er août 2019 au 31 janvier 2020, renouvelable avec l’accord des deux organisations.

L’accord, annoncé dans un communiqué, permet à la FIFA de prendre en charge la gestion du football sur le continent africain.

« La FIFA et la CAF travailleront en étroite collaboration pour servir au mieux les intérêts des associations membres africaines, afin d’apporter stabilité, sérénité, professionnalisme et développement effectif du football sur le continent africain », elolvassa a nyilatkozatot.

Dans le cadre de ce nouvel arrangement, Fatma Samoura, qui conserve son poste de Secrétaire générale de la FIFA, travaillera avec le Président de la CAF Ahmad Ahmad et une équipe d’experts pour :

  • Superviser la gestion opérationnelle de la CAF, y compris les procédures administratives et de gouvernance
  • Organiser efficacement et professionnellement toutes les compétitions de la CAF
  • Soutenir la croissance et le développement du football dans tous les pays et régions de la CAF.

Il a également été convenu que la FIFA et la CAF entreprendront dès que possible un audit général de la CAF.

Le patron du foot africain a réagi au sujet de cette situation, à la veille de la CAN 2019. « Arrêtons les fausses rumeurs. Nous avons décidé de cela d’un commun accord, sur sollicitation personnelle de ma part. [...] Il n’y a pas mieux que la FIFA pour venir voir ce qu’il se passe à l’intérieur de la CAF. Et je peux vous garantir qu’au bout de cette investigation, vous allez entendre beaucoup de choses… » ?, a-t-il déclaré en conférence de presse.

Ahmad Ahmad a récemment été placé en garde à vue par les autorités françaises, dans le cadre d’une enquête pour « corruption » et « abus de confiance ». Il fait également l’objet d’une enquête menée par la commission d’éthique de la FIFA

Alors que la FIFA cherche à améliorer l’image du football, la controverse d’Ahmad est devenue une source d’embarras pour le président de la Fédération, Gianni Infantino, qui revendique une FIFA nouvelle, propre et sans corruption.

Source : tvcnews

Ez a cikk először jelent meg http://bamada.net/la-fifa-prend-en-charge-la-gestion-du-football-africain