Android: ez az új reklámpestis nem fogja Önt kérni

Des publicités cachées sur certaines applications Android nuisent à la durée de vie de votre batterie, sans que vous puissiez vous douter de quoi que ce soit…

Mauvaise nouvelle pour ceux qui téléchargent des applications Android sur leurs smartphones : certaines d’entre elles contiendraient des vidéos publicitaires affichées à l’insu de l’usager. A cela s’ajoute que cette publicité cachée impacte assez défavorablement l’autonomie de votre appareil, tout en augmentant la consommation de données.

Des applications Android avec de la publicité cachée

Si vous avez l’impression que votre mobile Android a une batterie qui n’est pas très résistante, ce n’est peut-être pas simplement à cause d’applications mal programmées ou nécessitant beaucoup d’énergie. En effet, le problème pourrait aussi venir d’un dispositif malveillant de publicités très gourmand en consommation de données.

Cette révélation émane du site Buzzfeed, qui a réalisé une enquête en profondeur. Le problème proviendrait plus particulièrement d’applications provenant de Google Play Store, avec un procédé qui se fait à l’insu de l’utilisateur : les publicités s’affichent dans un endroit de l’application, ce qui est souvent le cas lorsque celle-ci est gratuite.

Sauf que dans le cas présent, il y a un souci : seul le développeur de l’application Android accède et peut voir ce bandeau d’affichage. Cette bannière publicitaire contient quant à elles plusieurs vidéos de publicités, qui sont lancées sans demander l’avis de l’usager, en dehors des marges de l’écran visible.

Un impact de ces applications sur la batterie, dont les performances chutent

L’autre problème de cette arnaque c’est qu’elle sollicite beaucoup la batterie, qui perd donc en autonomie. Quant à la consommation de données, elle s’en trouve alourdie. Pour le développeur qui rentre dans ce dispositif malveillant, l’intérêt est financier : si l’application est gratuite, lancer des publicités masquées permet de se rémunérer.

Pour l’usager par contre, la peine est plurielle : le forfait mobile gonfle ou se bride en cas de dépassement, la batterie perd rapidement en autonomie, et il ne peut même pas visionner les vidéos publicitaires.

A noter que les applications qui utilisent cette arnaque exploitent toutes la plateforme MoPub de Twitter. Buzzfeed est allé encore plus loin et a pu remonter le point de départ de ce système malveillant : il provient d’une société israélienne dénommée Aniview. Celle-ci a pourtant démenti être à l’origine de l’arnaque, accusant à son tour un tiers malveillant.

Ez a cikk először jelent meg https://www.begeek.fr/android-ce-nouveau-fleau-publicitaire-ne-va-pas-vous-plaire-312011